Pêche
Le palangrier Ile de La Réunion II confiné

Actualité

Le palangrier Ile de La Réunion II confiné

Pêche

Parti le 19 mars pour une nouvelle campagne de pêche de plusieurs mois, l’Ile de La Réunion II, le nouveau palangrier austral de l’armement Comata, a été obligé de faire demi-tour quelques jours seulement après son départ. En cause, deux marins présentant des symptômes laissant penser à une possible infection au coronavirus. Une fois le bateau revenu devant l’île, en milieu de semaine dernière, les malades ont été évacués. Depuis, le navire est confiné devant les côtes réunionnaises, de crainte notamment que le retour des marins dans leur famille présente des risques de contamination. Hier, l’Ile de La Réunion II se trouvait toujours large de Saint-Gilles.

Le 12 mars, alors que les premiers cas de Covid-19 étaient confirmés à La Réunion, le syndicat des marins pêcheurs de l'océan Indien (SMPOI) avait alerté sur les risques de faire partir dans ces circonstances des bateaux de pêche pour de longues campagnes, loin de tout soutien médical approprié en cas de problème. Heureusement pour l’Ile de La Réunion II, les marins sont tombés malades peu après le départ du navire, ce qui lui a permis de rentrer rapidement.

Interrogé par la rédaction de Mer et Marine sur la situation du navire, le groupe Les Mousquetaires, propriétaire de la Comata, ne nous a pas encore répondu. 

 

La Réunion Coronavirus (Covid-19)