Croisières et Voyages
Le paquebot Empress prépare son retour chez Royal Caribbean

Actualité

Le paquebot Empress prépare son retour chez Royal Caribbean

Croisières et Voyages

L’Empress a est arrivé le 25 février au chantier Navantia de Cadix, en Espagne. Huit ans après son transfert chez Pullmantur, filiale ibérique du groupe américain RCCL, le paquebot va retrouver sa compagnie d’origine, Royal Caribbean International, et reprendre son ancien nom, Empress of the Seas. A l’occasion de son arrêt technique, le navire est rénové et remis aux standards de RCI. Dès la fin du mois, il sera positionné à Miami et proposera des mini-croisières de 3 à 5 nuits vers les Bahamas et les Caraïbes.

Construit par les chantiers français de Saint-Nazaire et mis en service en 1990 sous le nom de Nordic Empress, ce paquebot de 210.8 mètres de long pour 30.7 mètres de large affiche une jauge de 48.500 GT. Il peut accueillir jusqu’à 1840 passagers, servis par 670 membres d’équipage.

 

 

Le retour de l’Empress chez RCI découle du plan de restructuration de Pullmantur. En difficulté, la filiale espagnole de RCCL a d’abord vu les projets d’extension de sa flotte (transferts du Celebrity Century puis du Majesty of the Seas) suspendus, avant que RCCL décide de réduire ses capacités et de recentrer son activité sur l’Europe, constatant ainsi l’échec de son développement en Amérique latine. Elle n’y exploite plus que le Monarch et le Zenith en hiver.

 

Le Monarch  (© : PULLMANTUR)

Le Monarch  (© : PULLMANTUR)

 

Le premier va ainsi retraverser l’Atlantique au printemps pour se positionner en Europe du nord, alors que son sistership, le Sovereign, sera exploité en Méditerranée. Des rumeurs ces derniers temps ont fait état d’un éventuel retour des deux navires chez Royal, mais la compagnie n’a pas souhaité commenter.

Quant à Croisières de France, la marque tricolore de Pullmantur, elle continue d’exploiter à l’année l’Horizon, auquel s’ajoute en été le Zenith. 

Royal Caribbean | Actualité de la compagnie de croisière