Croisières et Voyages
Le paquebot Marco Polo en route pour Alang

Actualité

Le paquebot Marco Polo en route pour Alang

Croisières et Voyages

Vétéran de l’industrie de la croisière, le Marco Polo a finalement mis le cap vers Alang, où se trouvent les célèbres chantiers de démolition indiens. Son arrivée est prévue dans les jours qui viennent. Le vieux paquebot, qui devait fêter cette année ses 55 ans de service, était précédemment exploité par la compagnie britannique Cruise & Maritime Voyages, qui n’a pas résisté à la crise sanitaire et a fait faillite l'été dernier. Tous ses navires ont été vendus aux enchères à l’automne. Le nom du repreneur du Marco Polo, acquis pour moins de 3 millions de dollars, n’avait pas été révélé mais il était question qu’il soit transformé en hôtel flottant, ce qui avait laissé nombre d’observateurs dubitatifs. Le Marco Polo, qui avait quitté le Royaume-Uni fin novembre, avait rejoint Dubaï, où il s’était mis quelques temps au mouillage avant, finalement, de reprendre sa route vers Alang.

 

Le Marco Polo (© MICHEL FLOCH)

Le Marco Polo (© MICHEL FLOCH)

 

Long de 176 mètres et affichant une jauge de 22.000 GT, ce navire pouvait accueillir 826 passagers servis par 400 membres d'équipage. Sorti en 1965 des chantiers est-allemands de Wismar, ce navire conçu comme paquebot transatlantique a d’abord navigué sous le nom d'Alexandr Pushkin et sous pavillon soviétique, avec Leningrad (Saint-Pétersbourg) pour port d’attache. Après la chute de l’URSS, il se retrouve sans activité et est vendu à la compagnie Orient Lines en 1991. Devenu Marco Polo, il reprend du service deux ans plus tard après une refonte complète. Alors que son armateur passe dans le giron de NCL en 1998, le navire et la marque Orient Lines sont conservés jusqu’en 2008. Le vieux paquebot est alors brièvement exploité pour le compte de Transocean Tours avant de rejoindre CMV en 2010, année où la compagnie britannique est créée. CMV et Transocean appartenaient au groupe grec Global Maritime qui a périclité cet été avec ses filiales.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Le Marco Polo (© MICHEL FLOCH)

Le Marco Polo (© MICHEL FLOCH)

Le Marco Polo (© FABIEN MONTREUIL)

Le Marco Polo (© FABIEN MONTREUIL)