Pêche

Fil info

Le Parc marin d’Iroise et le Comité des pêches lancent la charte « pêcheur partenaire »

Pêche

Depuis 2008, le Parc naturel marin d’Iroise, le Comité départemental des pêches et les pêcheurs professionnels s’engagent dans des projets communs en faveur de la protection des richesses naturelles de l’Iroise et le développement raisonné des activités. A partir de ce travail commun, il a été décidé de formaliser ces actions autour d’un socle commun, co-construit entre le Parc, le Comité et les pêcheurs professionnels : la charte « pêcheur partenaire du Parc naturel marin d’Iroise ».

Avant sa diffusion à l’ensemble des navires pouvant y prétendre, cette charte a été présentée auprès d’une dizaine de pêcheurs professionnels, partenaires réguliers du Parc, ce mercredi 26 avril 2017, dans les locaux du Parc au Conquet. Cette charte est un contrat passé de façon volontaire entre l’armateur du navire, le Parc naturel marin d’Iroise et le Comité départemental des pêches. D’une durée de trois ans, la charte « pêcheur partenaire » s’adresse aux navires de pêche professionnelle volontaires travaillant de façon significative dans le Parc : plus de 70% du temps au moins 6 mois consécutifs ou non.

Cette charte se compose de mesures obligatoires : participation à des programmes d’observations et ramassage des déchets ; ainsi que de mesures facultatives : marquage de homards, formation de lutte antipollution aux hydrocarbures, déclaration captures accidentelles, la géolocalisation. Des mesures amenées à évoluer et à s’enrichir au fil des années au sein de cette charte, à la demande des « pêcheurs partenaires » selon leurs besoins.

Le pêcheur professionnel signataire doit s’engager, au minimum, pour 2 mesures obligatoires, libre à lui, ensuite, de choisir les mesures facultatives qui l’intéresse. A travers cette charte, l’objectif est de créer un partenariat privilégié entre le Parc, le Comité et les pêcheurs professionnels. Pour le pêcheur signataire, elle marque son engagement en faveur des bonnes pratiques et bénéficie, en contre partie, d’une communication positive autour de son action menée aux côtés du Parc et du Comité.

Communiqué du Parc Marin de l'Iroise, 26/04/2017