Défense
Le patron de DCN Toulon prend la direction du projet de rapprochement avec Thales

Actualité

Le patron de DCN Toulon prend la direction du projet de rapprochement avec Thales

Défense

Bernard Planchais a été nommé le 3 janvier chargé de mission auprès du président de DCN, pour coordonner la mise en œuvre du projet de rapprochement avec l’électronicien Thales. Agé de 49 ans, ce polytechnicien dirigeait depuis 2003 l’établissement de Toulon. Avant d’obtenir ce poste, Bernard Planchais avait conduit le programme « DCN 2003 », menant les anciens arsenaux au changement de statut. Homme du sérail, il a débuté sa carrière à DCN en 1980 et occupé différentes fonctions à Nantes-Indret puis Lorient, et s'est taillé une solide réputation en matière de gestion et de finances. Après le premier challenge de la mutation de l’ex-administration en société de droit privé, Bernard Planchais hérite d’un nouveau poste clé, au moment où l’entreprise tourne une page de son histoire.

Comme annoncé le 15 décembre dernier par Michèle Alliot-Marie et Thierry Breton, Thales entrera à hauteur de 25% dans le capital de DCN, pour un montant de 700 millions d’euros (qui seront versés à l’Etat). Le groupe de Denis Ranque financera l’opération en vendant ses activités navales à DCN, hors équipements. Comme nous le révélions le 19 décembre, le rapprochement coûtera au final 550 millions d’euros à DCN, qui seront puisés dans sa trésorerie (*). Le rapprochement des deux entreprises doit être effectif dans un délai de 3 à 6 mois, après la date de signature de la déclaration d’intention commune du 15 décembre.
A noter, toujours à propos de Thales, que le groupe aéronautique EADS a confirmé lundi être toujours intéressé par l'entreprise de Denis Ranque.

(*) Voir l'article Le rapprochement avec Thales coûtera 550 millions d’euros à DCN

Naval Group (ex-DCNS)