Défense
Le patrouilleur espagnol Meteoro achève sa traversée de longue durée

Actualité

Le patrouilleur espagnol Meteoro achève sa traversée de longue durée

Défense

Premier patrouilleur espagnol du type BAM (Buque de Acción Marítima), le Meteoro a regagné le 19 décembre sa base de Las Palmas, aux Canaries, à l'issue de sa traversée de longue durée. Construit par Navantia, qui l'a livré à l'Armada le 28 juillet 2011, le bâtiment avait quitté la base navale de La Rota le 18 novembre pour une croisière d'endurance de 3500 milles, au cours de laquelle il a fait escale dans les ports de Lisbonne, Marin, Vigo, Carthagène, Palma de Majorque, Mahon et Argel. Durant cette traversée, le bâtiment embarquait un hélicoptère armé par un détachement de la 6ème escadrille de l'aéronavale espagnole.

La passerelle du Meteoro  (© : ARMADA ESPANOLA)
La passerelle du Meteoro (© : ARMADA ESPANOLA)

Long de 93.9 mètres pour une largeur de 14.2 mètres, le Meteoro affiche un déplacement de 2575 tonnes en charge. Il peut atteindre la vitesse de 20.5 noeuds et franchir 8000 nautiques à 15 noeuds. Son équipage est de 35 hommes, des logements additionnels permettant d'embarquer 35 personnes supplémentaires. Pouvant embarquer un hélicoptère, le navire met en oeuvre des embarcations rapides par le tableau arrière. L'armement comprend une tourelle de 76mm et de l'artillerie légère. Premier d'une nouvelle série de patrouilleurs hauturiers destinés à la surveillance et au contrôle des espaces océaniques, le Meteoro doit être suivi par 13 sisterships, dont certains, à partir d'une plateforme de base, seront dédiés à des fonctions spécifiques (océanographie, recueil de renseignement, sauvetage...) Alors que le quatrième BAM, le Tornado, a été mis à flot en avril 2011 et que le troisième, le Relámpago, est en achèvement, le second bâtiment de la série, le Rayo, a rejoint la marine espagnole le 26 octobre.

Marine espagnole | Toute l'actualité de l'Armada española