Défense
Le patrouilleur HMS Protector part pour sa première mission en Antarctique

Actualité

Le patrouilleur HMS Protector part pour sa première mission en Antarctique

Défense

Le nouveau patrouilleur polaire de la marine britannique a appareillé de Portsmouth le 28 novembre pour sa première mission en Antarctique. Ce déploiement, d'une durée de 8 mois, verra le HMS Protector effectuer des missions de surveillance et de patrouille autour des possessions britanniques dans le grand sud, ainsi que ravitailler les bases anglaises situées sur le continent blanc. Le navire va également mener une campagne hydrographique, grâce à son sondeur et ses embarcations, afin de mieux connaître les fonds marins autour de l'Antarctique.

Mise en place de la cheminée en novembre  (© : ROYAL NAVY)
Mise en place de la cheminée en novembre (© : ROYAL NAVY)

Construit en 2001, le HMS Protector est affrété pour une période d'au moins trois ans à la compagnie norvégienne GC Rieber Shipping, qui l'exploitait auparavant sous le nom de Polarbjørn. Construit en 2001, ce navire de 81.9 mètres de long pour une largeur de 17.8 mètres a été conçu pour les opérations offshores en zones polaires. A cet effet, il dispose d'une coque renforcée pour naviguer dans les mers glacées. Affichant un déplacement de 4985 tonnes, le HMS Protector est doté d'un système de positionnement dynamique DP2 et de plusieurs grues, ainsi que d'une plateforme hélicoptère. Il peut héberger 100 personnes.
Son affrètement permet à la Royal Navy de remplacer le patrouilleur polaire HMS Endurance, gravement endommagé en 2008.

Mise en place de la cheminée en novembre  (© : ROYAL NAVY)
Mise en place de la cheminée en novembre (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy