Défense
Le patrouilleur La Rieuse vendu au Kenya

Actualité

Le patrouilleur La Rieuse vendu au Kenya

Défense

Le patrouilleur français La Rieuse a été vendu au Kenya, qui devrait percevoir ce bâtiment dans les prochains mois. Neuvième des 10 unités du type P400, La Rieuse est actuellement basée à La Réunion, où elle sera remplacée, cet été, par Le Malin. Cet ancien palangrier saisi en 2004 est actuellement en cours de transformation en patrouilleur chez Piriou Naval Services, à Concarneau.
Au sein de la marine kényane, La Rieuse permettra de renforcer les moyens de surveillance et de contrôle maritime, notamment en matière de lutte contre la piraterie. Livré en 1987 par les CMN de Cherbourg, ce navire, long de 54.8 mètres pour un déplacement de 480 tonnes en charge, peut atteindre la vitesse de 23 noeuds. Servi par un équipage de 30 hommes, il est doté d'un canon de 40mm, une pièce de 20mm et des mitrailleuses de 7.62mm.
Sur les 10 patrouilleurs du type P400, trois ont déjà été désarmés et vont être intégrés à la filière de démantèlement. Il s'agit de La Fougueuse (septembre 2009), de L'Audacieuse (juin 2010) et de La Boudeuse (septembre 2010). Comme La Rieuse, La Railleuse, basée en Polynésie française, devrait être retirée du service cet été et remplacée, à Papeete, par l'Arago, actuellement à Toulon. Comme son homologue réunionnais, ce bâtiment pourrait également être cédé à une marine étrangère.
Quant aux cinq derniers P400 (La Capricieuse, La Glorieuse, La Gracieuse, La Moqueuse et La Tapageuse), s'ils ne sont pas prolongés, ils devraient prendre leur retraite en 2012 pour deux d'entre eux, et entre 2013 et 2016 pour les trois autres.

La Capricieuse  (© : MARINE NATIONALE)
La Capricieuse (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française