Défense
Le patrouilleur L’Adroit intégré à la TF 150 en océan Indien

Actualité

Le patrouilleur L’Adroit intégré à la TF 150 en océan Indien

Défense

Avant d’arriver vendredi dernier à Abu Dhabi dans le cadre des salons de l’armement IDEX et NAVDEX, qui se déroulent du 17 au 21 février, le patrouilleur hauturier d’expérimentation L’Adroit a été intégré à la Task Force 150. Depuis 2001, cette force navale internationale est chargée de la lutte contre le terrorisme et les trafics illicites en mer Rouge et dans l’océan Indien. Parti le 17 janvier de Toulon, L’Adroit a d’abord franchi le canal de Suez, reliant la Méditerranée à la mer Rouge, avant d’arriver à l’ouvert du golfe d’Aden, où il s’est entrainé avec les Forces Françaises de Djibouti. A cette occasion, le PHE a réalisé des exercices avec les forces spéciales et des hélicoptères de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT). Intégré à la TF 150 depuis le franchissement du canal de Suez, fin janvier, L’Adroit a donc ensuite rejoint les Emirats Arabes Unis pour une visite placée sous le signe de la coopération, la France disposant d’une base navale à Abu Dhabi, mais aussi du commerce. Prototype de la gamme Gowind OPV de DCNS, ce type de bâtiment est, en effet, proposé à l’export par le groupe naval français, qui l’a réalisé sur fonds propres et mis à la disposition de la Marine nationale pour une période de trois ans. Durant IDEX/NAVDEX, le PHE sera donc présenté à des clients potentiels.

A l’issue, L’Adroit poursuivra ses missions au profit de la Marine nationale, en étant notamment intégré à l’opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie. Pour la Marine nationale, ce premier grand déploiement du PHE dans un contexte opérationnel « permettra d’apprécier les performances de ce bâtiment d’expérimentation ».

 

 

L'Adroit franchissant le canal de Suez (© MARINE NATIONALE)

L'Adroit franchissant le canal de Suez (© MARINE NATIONALE)

 

Hélitreuillage d'un maître chien et de son animal (© MARINE NATIONALE)

Hélitreuillage d'un maître chien et de son animal (© MARINE NATIONALE)

 

Intervention des embarcations légères (© MARINE NATIONALE)

Intervention des embarcations légères (© MARINE NATIONALE)

 

Commandos à bord (© MARINE NATIONALE)

Commandos à bord (© MARINE NATIONALE)

 

 

Long de 87 mètres pour une largeur de 15 mètres et un déplacement de 1500 tonnes en charge, L’Adroit peut atteindre la vitesse de 21 nœuds et franchir 8000 milles à 12 nœuds. Armé en alternance par deux équipages de 32 hommes, avec la capacité d’embarquer 25 personnels supplémentaire, il peut mettre en œuvre deux embarcations commando et dispose d’un hangar pour un hélicoptère de 5 tonnes et une plateforme pour une machine de 10 tonnes. Doté de radars de veille Scanter 4100 et Scanter 6000 regroupés au sein d’un mât unique, le bâtiment, équipé d’un système de lutte Polaris, peut s’intégrer au sein d’une force internationale. Son armement, actuellement limité à un canon manuel de 20mm et des mitrailleuses, peut être significativement renforcé, L’Adroit étant conçu pour pouvoir mettre en œuvre des affûts télé-opérés et même une tourelle de 76mm. Il dispose en outre de lance-leurres Sylena et d’un système optronique EOMS-NG.

 

L'Adroit (© MARINE NATIONALE)

L'Adroit (© MARINE NATIONALE)

Marine nationale Naval Group (ex-DCNS)