Défense
Le patrouilleur marocain El Maher quitte Lorient après rénovation

Actualité

Le patrouilleur marocain El Maher quitte Lorient après rénovation

Défense

Après deux ans de travaux à Lorient, le patrouilleur El Maher a appareillé le week-end dernier du port morbihannais pour retrouver le Maroc. Le bâtiment a fait l’objet d’une rénovation complète, réalisée par Raidco Marine, qui avait déjà mené à bien la modernisation de trois de ses sisterships, l’El Akid,  l’El Majid et l’El Bachir, entre 2005 et 2009. Le LV Rabhi, un autre patrouilleur de la série, qui compte en tout six unités, est toujours à Lorient où il bénéficie du même chantier de remise en état.

Admis au service actif entre 1987 et 1989, les six patrouilleurs du type Cormoran espagnol ont été construits à Cadix. Longs de 58 mètres pour une largeur de 7.6 mètres, ils présentent un déplacement de 425 tonnes en charge. Capables d’atteindre la vitesse de 22 nœuds, ces bâtiments peuvent mettre en œuvre une tourelle de 76mm, un canon de 40mm et deux canons de 20mm (débarqués avant le départ du Maroc). 

 

 

L'El Maher et le LV Rabhi en travaux à Lorient, en septembre 2011 (

L'El Maher et le LV Rabhi en travaux à Lorient, en septembre 2011 (© MER ET MARINE)

 

L'El Maher et le LV Rabhi en travaux à Lorient, en septembre 2011 (

L'El Maher et le LV Rabhi en travaux à Lorient, en septembre 2011 (© MER ET MARINE)

 

En achèvement à flot (

En achèvement à flot (© DROITS RESERVES)

Maroc Raidco Marine