Energies Marines
Le penon électronique au service de l'éolien

Actualité

Le penon électronique au service de l'éolien

Energies Marines

Imaginé au sein de l’écurie de course au large de Michel Desjoyeaux, le penon électronique s’ouvre à de nouveaux marchés. Soutenue par l’Ademe, Mer agitée promet de meilleurs rendements à l’industrie éolienne.

Il équipe le maxi-trimaran de François Gabart et l’Imoca de Paul Meilhat, vainqueur de la dernière Route du Rhum. Baptisé Trimcontrol, le penon électronique, un filament qui donne l’orientation du vent, est né de la volonté de Michel Desjoyeaux de ne plus être obligé de sortir sur le pont pour vérifier le réglage de ses voiles dans le grand Sud. « À ma deuxième participation au Vendée Globe, je me suis dit, la prochaine fois, je la fais en chaussons », sourit le double vainqueur du tour du monde en solitaire et sans escale.

La solution, le « professeur » l’a

Energies Marines Renouvelables