Marine Marchande
Le Pentalina B toujours immobilisé à Brest

Actualité

Le Pentalina B toujours immobilisé à Brest

Marine Marchande

Cela fait maintenant plus d'un mois que le Pentalina B est immobilisé à Brest. Le vieux ferry, construit en 1970, a été victime d'une voie d'eau dans son local machine alors qu'il transitait au large de la Bretagne. Remorqué jusqu'à Brest le 13 janvier par l'Abeille Bourbon, il est maintenant amarré au port de commerce. A bord, il ne reste plus que 4 marins. Alors que les réparations se poursuivent, un nouvel équipage est attendu afin de prendre en charge le bateau, exploité depuis sa construction en Ecosse et vendu pour être réutilisé au Cap Vert. Pour le moment, aucune échéance n'est fixée quant au départ du Pentalina B, qui fera l'objet d'un contrôle de la part du Centre de Sécurité des Navires.

Le ferry Pentalina B à Brest (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le ferry Pentalina B à Brest (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

A l'image de l'Onyx, l'état de ce navire et le fait qu'il soit de nouveau exploité comme transport à passagers suscite des interrogations. Robins des Bois, qui le qualifie de « ferry poubelle », dénonce ce qu'elle considère comme un trafic de vieux navires entre l'Europe et les pays du sud. L'association réclame que les autorités décident d'empêcher son départ et l'envoient à la démolition. Malheureusement, si les réparations sont effectuées et que le bateau est déclaré apte à reprendre la mer en toute sécurité, rien ne pourra légalement empêcher son départ.
Long de 74 mètres, le Pentalina B peut transporter 580 passagers et une cinquantaine de véhicules.

Le ferry Pentalina B à Brest (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le ferry Pentalina B à Brest (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)