Divers
Le père Michel Jaouen et Eric Bellion primés par l'IFM

Actualité

Le père Michel Jaouen et Eric Bellion primés par l'IFM

Divers

L'Institut Français de la Mer a décerné ses prix 2007 à deux figures du monde maritime. Le père Michel Jaouen, qui oeuvre depuis 40 à la réinsertion à bord de voiliers, et Eric Bellion, qui a permis l'accueil de jeunes handicapés sur la Kifouine, ont été récompensés. « Le jury a retenu pour les prix 2007 deux candidatures répondant parfaitement aux critères précisés par son règlement, et exemplaires des valeurs exigeantes du monde maritime : compétence, rigueur, solidarité, noblesse, générosité, humilité », explique Francis Vallat. Pour le président de l'IFM : « Les circonstances veulent de plus que, cette année particulièrement, soient primés des engagements et des actions bien complémentaires, preuve du caractère immuable de ces valeurs que le monde maritime se transmet de générations en générations ».

Prix IFM 2007 : le Père Michel Jaouen

Le père Michel Jaouen a été élevé dès son plus jeune âge dans une familiarité et une complicité constante avec la mer. Il est ordonné prêtre en 1951. Après avoir exercé son ministère comme aumônier des prisons, il fonde en 1968 une association de réinsertion sociale par l'embarquement à bord de grands voiliers (Bel Espoir et Rara Avis). Il y accueille aussi bien de jeunes délinquants que des alcooliques ou des drogués, ou bien des « paumés de la vie ». Avec Foi et humilité il écoute et ose dire à chacun la vérité. Il se bat contre l'injustice du sort afin de rendre à chaque être humain sa part d'indépendance et d'autonomie. De même qu'à bord il sait être tour à tour « patron », mécanicien, « cuistot » ou matelot, il se refuse à étiqueter les gens, et au contraire prône, pour le bien de tous, le brassage et la diversité. Ainsi depuis trente ans le père Michel Jaouen prend le large pour la dignité de l'Homme.

Prix IFM Avenir 2007 : Eric Bellion

Dès la fin de ses études de management, Eric Bellion se tourne résolument vers le monde maritime et associatif. Il a ainsi été responsable de la communication de Tara Arctic (2005/2006). Mais surtout il monte une association parrainée par Isabelle Autissier et Philippe Poupon, qui lui a permis avec deux autres camarades (Brice du Sorbier et Hervé Olagne) de réaliser un tour du monde à la voile à bord de « Kifouine », et d'accueillir à la faveur de sept escales 45 jeunes handicapés moteur d'un établissement spécialisé de Seine et Oise. La collecte des fonds nécessaires a été en partie assurée par une régate fictive de type « téléthon », dont l'organisation incombait à des personnes elles-mêmes handicapées. Cette expérience réussie d'intégration d'handicapés s'est appuyée sur les valeurs essentielles de solidarité, d'amitié, de respect de l'autre, de l'entraide et de l'aventure. Elle se poursuit aujourd'hui au travers de l'association « Ensemble c'est mieux » dont le but est de promouvoir la réalisation d'activités communes entre personnes valides et personnes handicapées.

Le Jury est constitué de Jean Morin (président), Jacqueline Tabarly, Gérard d'Aboville, Louis Balmond (professeur de droit à Nice), Paul Bedel (inspecteur général de l'enseignement maritime), Didier Decoin ( président des écrivains de marine), Pierre-François Forissier ( chef d'état-major de la Marine Nationale), Yves Lagane ( président dela SNSM), Jacques Lanxade ( président de l'académie de marine). Il s'est réuni pour délibérer le mardi 18 mars2008 à Paris, dans le salon des amiraux de l'état-major de la marine.
_____________________________________________

- Voir le site belespoir.com