Marine Marchande
Le pilotage s'adapte à l'évolution du trafic

Actualité

Le pilotage s'adapte à l'évolution du trafic

Marine Marchande

Le cadre est prestigieux. Dans les salons de l’hôtel de la Marine, rue Royale, les pilotes maritimes ont fêté, jeudi 15 mai, leur centième congrès. A leurs côtés, une délégation de dix pilotes allemands, symbole fort d’une amitié en cette année de commémoration de la Grande Guerre.  Mais également des pilotes américains, britanniques et sénégalais, ainsi que le canadien Simon Pelletier,  récemment élu à la présidence de la fédération internationale des pilotes maritimes.  « Si je calcule bien, avec 100.000 mouvements par an, les pilotes français en ont effectué 10 millions, depuis leur premier congrès », souligne ce dernier avec humour.

 

 

Le nombre d’opérations baisse, le volume augmente

 

 

99.733 opérations ont effectivement été effectuées par les 336 pilotes français l’année dernière. Un chiffre en baisse, au regard, par exemple des 106.292 mouvements de 2010. « Mais il est important de mettre en relation ces chiffres avec ceux du volume transporté », rappelle Frédéric Moncany, président de la Fédération française des pilotes

Pilotage et pilotes maritimes | Actualité du pilotage