Défense
Le point sur le programme de l'avion de combat Rafale

Actualité

Le point sur le programme de l'avion de combat Rafale

Défense

Le ministère de la Défense a fait le point, la semaine dernière, sur le programme Rafale. Cette année, l’armée de l’air disposera de son premier escadron opérationnel. Basé à Saint-Dizier, il alignera 20 appareils en version assaut (F2). Du côté de la marine, les premiers avions d’attaque au sol ne devraient pas rejoindre Landivisiau (Finistère) avant l'automne 2007, au plus tôt. 16 appareils de ce type sont prévus, en attendant la mise en service de 35 Rafale en version polyvalente (F3). L’aéronavale a été la première à être dotée de cet avion produit par Dassault Aviation, avec une première flottille opérationnelle (12 F) en juin 2004. Il y avait alors urgence car les antiques Crusader, totalement obsolètes, avaient été retirés du service en 1999, privant les porte-avions d’une défense aérienne embarquée. Les Rafale marine seront engagés pour la première fois au large de l’Afghanistan (2002), lors de l’opération Héraclès. Pour remplacer l’ensemble des appareils de combat du pays (Mirage, Super Etendard), les besoins de la France sont estimés à 294 unités, dont 60 pour la marine.

Moins nombreux mais mieux équipés?

En décembre 2004, 59 appareils ont été commandés mais leur nombre pourrait être ramené à 51. « le ministère de la Défense étudie la possibilité d’équiper les avions Rafale de capteurs de future génération à l’horizon 2012. En restant strictement dans l’enveloppe budgétaire du programme, il étudie, dans ce cadre, un éventuel réajustement de la commande des 59 avions passée en 2004. Cet ajustement est à l’étude depuis 2004, notamment à l’époque, dans la perspective de la compétition à Singapour. Aucune décision n’est prise à ce stade. En tout état de cause, le prix unitaire des avions demeurera inchangé », précisait, le 16 janvier, la Délégation Générale pour l’Armement (DGA). A ce jour, 120 Rafale ont été commandés, dont 38 pour l’aéronavale. Ils équipent le Charles de Gaulle et sont prévus pour le porte-avions n°2, dont le groupe aérien atteindra 32 appareils. Outre Dassault Aviation, les principaux industriels concernés par le programme sont Thales, Snecma, Sagem et MBDA.
_______________________________________

Voir la fiche technique du Charles de Gaulle

Voir la fiche technique du PA 2


Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine