Défense
Le point sur le programme FREMM

Actualité

Le point sur le programme FREMM

Défense

Après la livraison le 12 juin de la Provence, seconde frégate multi-missions de la Marine nationale, DCNS poursuit la construction des bâtiments suivants sur son site de Lorient. Celui-ci voit d’ailleurs sa cadence de production augmentée suite au transfert de la Normandie à l’Egypte et, par conséquent, la commande d’une FREMM supplémentaire pour la remplacer au sein de la flotte française. Cela, en maintenant l’objectif de six frégates tricolores livrées d’ici 2019.

 

L'Aquitaine et la Provence (© : MARINE NATIONALE)

L'Aquitaine et la Provence (© : MARINE NATIONALE)

 

L’Aquitaine en attente de mise en service

La tête de série, l’Aquitaine, l’est depuis la fin 2012 et elle n’a toujours pas été officiellement admise au service actif. La marine a évidemment attendu la fin des périodes de garanties, mais aussi la qualification progressive de tous les nouveaux équipements dont sont dotés ces bâtiments. C’est le cas notamment de la suite sonar, du trio formé par l’hélicoptère Caïman, le sonar trempé FLASH Sonics et la torpille MU90, ou encore du missile de croisière naval (MdCN). Ce dernier a été tiré pour la première fois depuis l’Aquitaine le 19 mai, la frégate en profitant pour réaliser son premier tir de missile antinavire Exocet MM40 Block3. Ils viennent s’ajouter au tir de missile

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française