Divers
Le point sur les nouveaux avions de surveillance maritime de la Douane

Actualité

Le point sur les nouveaux avions de surveillance maritime de la Douane

Divers

Destinés à remplacer les vénérables avions F406 de surveillance maritime (SURMAR) et de détection de pollutions marines (POLMAR), les nouveaux Beachcraft King Air 350 arrivent au sein de la Douane française. En tout, huit appareils sont prévus. Quatre d’entre eux ont été livrés, le premier en janvier 2011. Deux sont basés dans la Marne, chez Reims Aviation, où ils servent aux industriels dans le cadre de la phase de développement du programme. Les deux autres, stationnés la plupart du temps à Lann-Bihoué, près de Lorient, sont opérés par la Douane au profit de sa cellule Instruction Avions, à des fins de formation et d'entraînement. Déjà commandés, les cinquième et sixième Beechcraft devraient être livrés fin 2013/début 2014. Quant aux deux derniers, le ministère des Finances prévoit leur notification début 2014 pour une livraison entre fin 2014 et début 2015.

 

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

 

 

Mise en service des premiers appareils fin 2014

 

 

Alors que les premiers équipages se rôdent sur la version de base de l’appareil, le développement de son système de mission s’achève. La vérification en service régulier de la version SURMAR (version du système de mission hors système POLMAR) interviendra fin 2013 et la vérification en service régulier de la version complète du système de mission (incluant cette fois le système POLMAR) devrait intervenir au deuxième trimestre 2014. Suivra ensuite, en fin d'année 2014, la mise en service opérationnel des deux premiers aéronefs, deux autres étant livrés à la même période avec leur système de mission complet. Deux autres suivront en 2015 puis les deux derniers en 2016, la Douane disposant à ce moment de ses huit avions, tous équipés pour les missions SURMAR et POLMAR.

En juin 2010, lorsque le programme a été lancé, la mise en service du nouvel avion était espérée fin 2011. Il y a donc eu du retard, ce projet rencontrant quelques difficultés. « Les soucis rencontrés ont été ceux d'un programme complexe, d'un programme incluant de nombreux partenaires et de nombreuses innovations. Aucun problème n'est resté à ce jour sans solution », explique-t-on chez les douaniers.

 

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

 

 

Bond capacitaire

 

 

Ceux-ci vont, en tous cas, bénéficier avec ce nouvel outil de capacités bien supérieures à celles du F406, appareil développé par Reims Aviation et dont le premier vol remonte à 1983. Conçu par l’avionneur américain Beechcraft, le King Air 350 mesure 14.22 mètres de long pour une envergure de 17.65 mètres. Sa masse à vide est de 4.6 tonnes et sa masse maximale au décollage de 7.5 tonnes. Doté de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-60A d'une puissance unitaire de 1050 cv, l’appareil peut atteindre la vitesse de 245 noeuds (580 km/h) et franchir 2288 nautiques. Mis en oeuvre par un équipage de trois douaniers, il pourra embarquer quatre personnes supplémentaires pour effectuer ses missions. Côté équipements, le King Air 350 disposera d'un radar panoramique Ocean Master 400 de Thales, une boule électro-optique Star SAFIRE III de FLIR Systems, un radar antipollution SLAR (Side Looking Airborne Radar) de Terma, un scanner IR/UV antipollution, un système de communication Rockwell Collins et un goniomètre MDF 430. Les appareils pourront également mettre en oeuvre une chaîne SAR (Search And Rescue) pour le secours en mer.

 

 

Un F406 (© DOUANE FRANCAISE)

Un F406 (© DOUANE FRANCAISE)

 

 

Seul un des 12 F406 sera conservé

 

 

Parallèlement à la montée en puissance des Beechcraft, les 12 avions du type F406, composant la flotte actuelle des douaniers, seront progressivement retirés du service entre 2013 et 2016. Les derniers vols du F406 dans sa version aéromaritime sont prévus en juin 2016. Seul un avion de ce type sera conservé par la Douane pour sa composante aéroterrestre.

Pour mémoire, les avions des douaniers sont employés pour des missions de surveillance maritime, de lutte contre les trafics illicites de marchandises, de détection des pollutions marines (de jour comme de nuit), de sauvetage en mer ou encore le recensement des cétacés.

 

 

Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)
Un Beechcraft King Air 350 de la douane (© DOUANE FRANCAISE - FRANCIS ROCHE)

Douane