Vie Portuaire
Le port de Bayonne subit la baisse du trafic de bois

Actualité

Le port de Bayonne subit la baisse du trafic de bois

Vie Portuaire

Une année 2011 en recul de 11,57% pour le port de Bayonne à 3.724.664 tonnes. Une baisse qui correspond exactement, selon le port, à la baisse du trafic de bois des Landes. Les exportations de grumes de pin se sont fortement ralenties dans les derniers mois de 2010. L'arrêt des aides liées à ce trafic et la remontée des cours du bois au départ de la forêt des Landes contribuent à ce fléchissement Le nombre de navires chargés de pin des landes a été de 223 en 2011 pour un tonnage de 594 824 tonnes (- 44,43 %) alors qu'en 2010, 376 navires étaient partis chargés de 1 070 415 tonnes de pins. Les plaquettes de bois, obtenues par le broyage de pins des landes, sont, elles, en progression en 2011 (+29,30 %) avec 46 202 tonnes par rapport à 2010 (35 733 tonnes).
Du côté des trafics historiques, les exportations de maïs ont été très soutenues dès ce début d'année 2011. A fin juin, le porté était déjà en progression de 26,76 % (+27 761 tonnes) par rapport à la même période de 2010. La bonne récolte de 2011 a permis de poursuivre ce rythme avec un mois record en octobre avec 121 520 tonnes d'exportations.En baisse régulière par suite de l'épuisement du gisement de Lacq, le pétrole brut est cependant en hausse de 9,21 % avec 133 232 tonnes sur l'année 2011 par rapport à 2010 avec 122 001 tonnes. Du côté des produits raffinés, l'année 2011 a vu une baisse de 24,23 % de ces importations dont le volume se limite à 71 267 tonnes contre 94 059 tonnes en 2010.
Le volume des importations de ferrailles est resté stable en 2011 (622 340 tonnes) par rapport à l'année 2010 avec 623 072 tonnes. Les exportations de l'aciérie CELSA sont également restées stables voire en légère progression en 2011 (905 687 tonnes) par rapport à 2010 avec 905 945 tonnes de billettes.L'activité de l'aciérie Celsa représente plus de 40% du trafic total du port de Bayonne.
Le gisement de gaz de Lacq est en de vie et les exportations de soufre liquide suivent la décroissance des extractions de gaz. Le volume des exportations de soufre en 2011 s'établit à 163 264 tonnes, en recul de 24,20 % par rapport à l'année 2010 (215 381 tonnes). Cependant, la société Sobegi, filiale du groupe Total, poursuit son projet d'importations de soufre solide par voie maritime sur leur site de Anglet.
Durement touché par la fermeture de l'usine Célanèse en 2009, le trafic de produits chimiques reprend en 2011 avec un volume de 185 594 tonnes (+ 15,20%) par rapport à 2010 (161 099 tonnes). De nouveaux produits (huile de palme) et la progression des exportations de bioéthanol contribuent à ces bons chiffres. Enfin, les importations d'engrais ont marqué le pas en 2011 avec un volume de 428 869 tonnes en fin d'année (-17,56%) contre 520 202 tonnes en 2010. Il faut cependant constater le redressement du trafic d'engrais en 2010 et 2011 après que les importations se soient effondrées en 2009 avec 278 953 tonnes.

Port de Bayonne