Vie Portuaire
Le port de Marseille achève la destruction de l'ancienne gare maritime

Actualité

Le port de Marseille achève la destruction de l'ancienne gare maritime

Vie Portuaire

Aujourd'hui, le Port Autonome de Marseille entreprendra la démolition du dernier tronçon du « Hangar Longitudinal » longeant la passerelle autoroutière A55. Jusqu'au 15 septembre, le bâtiment abritait la gare maritime internationale qui accueillait les voyageurs vers l'Algérie et la Tunisie en complément de la gare de la Major mise en service en juin 2006. Long de 150 mètres, sa destruction devrait s'achever d'ici la fin de l'année et permettra à la communauté urbaine de Marseille de débuter les travaux d'enfouissement de la passerelle.
Depuis 1999 et l'engagement du port autonome dans le projet Euroméditerranée, les hangars J4, J3 et J2 ont été détruits tandis que les 800 mètres du « Hangar Longitudinal » étaient démolis en plusieurs phases. Seul le hangar J1 est préservé en témoignage du patrimoine portuaire des années 30 et conserve sa vocation portuaire. En cours d'aménagement, il accueillera une nouvelle gare internationale dès l'été 2008. En s'engageant à reculer son emprise depuis le J4 jusqu'au Silo, à l'exclusion de son siège, le port a dû réorganiser le système d'exploitation de l'activité voyageurs implanté sur ce périmètre. En attendant la nouvelle gare qui naîtra avec la réhabilitation du J1, le PAM a organisé à l'intention des voyageurs vers l'international une déviation des circuits vers le Terminal 2 (Corse, à proximité du siège du PAM) où des guichets de contrôle de douane et police ont été installés.
L'ensemble des travaux est estimé à 52 millions d'euros, coût des nouvelles gares maritimes compris.

Port de Marseille