Vie Portuaire

Actualité

Le port de Strasbourg se tourne vers Haropa

Vie Portuaire

Les deux plus grands ports de navigation intérieure français, Strasbourg et Haropa, ont signé un accord de partenariat visant au développement de nouveaux trafics et services entre l’axe Seine et la vallée du Rhin. Pour Strasbourg, qui affiche plus de 8 millions de tonnes de marchandises de trafic annuel, il s’agit de développer une alternative à la zone ARA (Amsterdam, Rotterdam, Anvers). Ces ports, qui sont au bout du très dynamique axe fluvial rhénan, sont historiquement le débouché maritime naturel du port strasbourgeois. Mais face à leur congestion, les chargeurs du grand Est, le port autonome de Strasbourg et ses 8 ports partenaires de l’Upper Rhine (en France, Allemagne et Suisse) regardent désormais vers l’ouest et les ports français.

Le partenariat signé hier vise ainsi à la mise en place d’un « service ferroviaire régulier et performant » et également à l’amélioration des réseaux transeuropéens de transport Atlantique, mer du Nord -Méditerranée, Rhin-Alpes et Rhin-Danube. Les deux entités annoncent également un effort de promotion commerciale commun ainsi qu’un soutien du PAS, pionnier dans le domaine, d’une démarche d’écologie industrielle dans les ports sénans.

 

Divers Ports