Vie Portuaire
Le port d’Hambourg agrandit ses capacités d’accueil

Actualité

Le port d’Hambourg agrandit ses capacités d’accueil

Vie Portuaire

Le port de Hambourg, situé à plus d’une centaine de kilomètres de la mer, doit constamment s’adapter à ses contraintes géographiques qui le contraignent davantage qu’un port situé en bord de mer. Et ce pour garder son rang européen et sa capacité d’accueil de grands navires, qu’ils soient de commerce ou de croisière. Alors que le dossier du dragage de l’Elbe est toujours en souffrance, le port hanséatique vient d’annoncer le réaménagement de son avant-port (Vorhafen) qui a été élargi.

Pour cela quatre hectares du terminal Tollerort ont été évacués pour augmenter la surface de l’eau. Une partie de ces gravats a été réutilisée pour remplir les anciens bassins du Kohlenschiffhafen, permettant d’augmenter des nouveaux espaces pour les conteneurs et l’usine de retraitement de Köhlbrandhöft. Le reste des matériaux devrait être utilisé pour d’autres projets portuaires et est actuellement stocké sur le terminal Kuhwerder.

Une fois la phase d’excavation terminée, de nouveaux quais ont été construits le long du terminal redessiné : 250 mètres au nord-est de Tollerort et 350 mètres à l’ouest. Le quai existant, au nord d’Europakai, a été renforcé sur une longueur de 90 mètres. 160 mètres de quai ont également été ajoutés pour renforcer les infrastructures de Lotsenhöft.

Le Vorhafen est le bassin d’approche des terminaux de Steinwerder. Sa situation géographique, combinée aux courants de l’Elbe, avait créé des conditions telles que la taille des navires entrants était limitée à 370 mètres. Son élargissement va permettre le passage de bateaux jusqu’à 400 mètres, avec un rond d’évitage de 450 mètres.

« A présent, les fenêtres de marées pour les navires entrants et sortants seront allongées et les espaces de manœuvre pour les grands bateaux du terminal Tollerort ont été agrandis », précise HPA, l’autorité portuaire hambourgeoise. « De plus, il est désormais possible d’accueillir des paquebots d’une largeur de 40 mètres au terminal croisière d’Altona, là où auparavant nous étions limités à 32.3 mètres ». Par ailleurs, des quais d’attente supplémentaires vont être installés pour les navires feeder, de manière à réduire la circulation dans cette partie très fréquentée du port.

Divers Ports