Défense
Le porte-aéronefs HMS Invincible mis aux enchères

Actualité

Le porte-aéronefs HMS Invincible mis aux enchères

Défense

Vétéran des Malouines, le porte-aéronefs HMS Invincible, retiré du service en 2005, a été récemment mis aux enchères sur Internet, a annoncé le ministère britannique de la Défense (MoD). Suite à cette opération, plusieurs offres auraient été présentées en vue de reprendre l'ancien navire amiral de la Royal Navy. Londres espère intéresser les entreprises de démolition, qui pourrait recycler les 10.000 tonnes d'acier du navire.
Mais ce n'est pas la seule option possible. En parallèle de cette vente au plus offrant, un entrepreneur de Hong Kong a révélé qu'il avait proposé 5 millions de Livres au MoD pour récupérer la vieille coque. Son projet consiste à transformer l'Invincible en école flottante ou complexe touristique, doté notamment d'une boite de nuit. Interrogé par la presse britannique, Kin Bong Lam a indiqué que sa proposition était purement commerciale et qu'il n'avait aucun lien avec l'armée chinoise.

Le HMS Invincible en 2005 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le HMS Invincible en 2005 (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Ces dernières années, la Chine a, en effet, récupéré plusieurs anciens porte-aéronefs russes, ainsi que l'ex-Varyag en 2000. Officiellement acquis pour être transformé en casino flottant à Macao, le sistership du Kuznetsov a finalement été remorqué à l'arsenal de Dalian, où la marine chinoise a entrepris, pour ses besoins, d'achever sa construction, ce qui lui permettra de disposer de son premier porte-avions.
Le ministère britannique de la défense devrait, en tous cas, annoncer le nom du futur propriétaire de l'Invincible le mois prochain.
Premier d'une série de trois navires, le HMS Invincible a été admis au service actif en 1980. Long de 209 mètres pour un déplacement de 22.000 tonnes en charge, il pouvait embarquer 22 aéronefs. Son premier sistership, le HMS Illustrious (1982), devrait être désarmé en 2014 alors que le troisième bâtiment de la série, le HMS Ark Royal (1985), a été prématurément retiré du service fin 2010.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques