Défense
Le porte-aéronefs italien aux Etats-Unis pour sa certification à l’emploi de F-35B
ABONNÉS

Actualité

Le porte-aéronefs italien aux Etats-Unis pour sa certification à l’emploi de F-35B

Défense

Parti de Tarente le 28 janvier, le Cavour est arrivé samedi 13 février dans la base navale de Norfolk (Virginie), sur la côte est des Etats-Unis. A l’instar des nouveaux porte-avions britanniques, le porte-aéronefs italien doit réaliser une campagne américaine pour être certifié à la mise en œuvre d’avions à décollage court et appontage vertical F-35B. Les moyens d’essais en mer du programme JSF (Joint Strike Fighter) sont en effet regroupés au sein de l’Integrated Test Force (ITF), stationnée sur la base aéronavale de Patuxent River, dans le Maryland.

Cette campagne « Ready For Operations » suit un important chantier de rénovation du Cavour, sorti en mai dernier de 16 mois d’arrêt technique à l’arsenal de Tarente. Durant cette période, le porte-aéronefs a bénéficié d’une révision complète de ses systèmes, de différentes modernisations mais aussi, et surtout, d’importants travaux d’adaptation pour la mise en œuvre de F-35B. Ces nouveaux avions de combat vont en effet remplacer les vieux Harrier dont dispose l’aéronautique navale italienne depuis les années 90.

Mis en service en 2009, le Cavour, qui peut embarquer jusqu’à 24 aéronefs, est l'un des plus grands bâtiments de combat européens. Long de 244 mètres pour une largeur de 40 mètres

Marine Italienne | Toute l'actualité de la Marina Militare