Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle achève un mois de formation des pilotes

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle achève un mois de formation des pilotes

Défense

Le porte-avions Charles de Gaulle a achevé, le 3 novembre, une période de navigation d'un mois, essentiellement consacrée à la formation des pilotes du groupe aérien embarqué (GAé). Cette mission, qui a aussi permis à l'équipage de parfaire son entrainement, est assurée par l'école de l'aviation embarquée (EAE) et a pour but de ré-entrainer ou qualifier les pilotes de Rafale, Super Etendard Modernisés et Hawkeye. A l'été 2008, le bâtiment a en effet débuté son premier arrêt technique majeur (IPER), qui a duré une quinzaine de mois. Puis, de février à août 2009, il a été immobilisé durant six mois suite à une avarie sur son système propulsif. « Avec l'entrée du porte-avions en IPER (indisponibilité périodique pour entretien et réparations) au mois de septembre 2007, les pilotes de chasse de l'aéronautique navale ont été, par la force des choses, privés de leur plateforme d'évolution favorite. Certains d'entre eux n'ont pas pu achever leur formation par la qualification à l'appontage de jour sur le Charles de Gaulle, d'autres ont vu leur progression temporairement interrompue : impossibilité de se qualifier à l'appontage de nuit ou de valider le processus de transformation sur un nouvel aéronef », explique l'équipage du porte-avions sur le blog du bâtiment (*).

Le Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)
Le Charles de Gaulle (© : MARINE NATIONALE)

« L'objectif de l'EAE était donc de réaliser l'ensemble de ces qualifications et de permettre ainsi aux pilotes d'acquérir une aptitude indispensable pour mener des opérations à partir du porte-avions. Préparée par des entraînements à l'appontage simulé sur piste (ASSP) conduits au sein des diverses bases d'aéronautique navale de la Marine, l'EAE s'est déroulée dans des conditions optimales, grâce à l'implication du personnel du porte avions et du GAé et avec le concours de la météo clémente qui a régné sur la Méditerranée durant tout le mois d'octobre 2009 ».
Au final, tous les pilotes présentés ont pu être qualifiés pour ensuite poursuivre leur entraînement à l'appontage (on parle alors de « vieillissement »). Après quelques jours passés à Toulon, le Charles de Gaulle doit reprendre la mer mi-novembre afin de continuer sa remontée en puissance.
Le porte-avions et l'ensemble du groupe aéronaval devraient être opérationnels à la fin de l'année.
_____________________________________________

(*) Voir les blogs des bâtiments de la marine

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française