Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle embarque ses deux premiers Rafale F2

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle embarque ses deux premiers Rafale F2

Défense

Selon nos informations, à l'occasion l'entraînement en Méditerranée du groupe aéronaval (GAN), le Charles de Gaulle embarque, pour la toute première fois, deux chasseurs-bombardiers Rafale F2. Avec l'Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparation (IPER) du navire, qui durera de mi-2007 à fin 2008, cette sortie d'exercice du GAN constituait le seul créneau possible pour expérimenter à la mer les nouveaux avions. Le premier appareil a apponté lundi et le second est attendu samedi à bord du porte-avions. Outre les appontages et catapultages, validés depuis longtemps avec les Rafale F1, cette phase d'expérimentation du standard F2 est avant tout destinée à mettre en oeuvre le système de combat de l'avion à bord du Charles de Gaulle, avec des pilotes et services techniques de la marine. Ce système de combat représente, par rapport au standard précédent, un véritable bond technologique. La liaison 16, dont sont équipés les chasseurs bombardiers, sera également expérimentée. Les deux premiers Rafale F2 ont été livrés tout récemment à l'aéronavale, en mai pour le M 11 et en octobre pour le M 12. A l'issue de cette campagne de deux semaines, ils retrouveront la base de l'armée de l'air de Mont-de-Marsan (Landes) et embarqueront, peut être, une seconde fois sur le porte-avions, juste avant le début de son IPER. En 2008, ils gagneront Landivisau (Finistère), où sont basées les flottilles de l'aéronavale et où ils seront intégrés à la 12 F.

60 Rafale et deux nouveaux standards attendus d'ici 2016

Ces appareils, capables de mener des assauts contre des objectifs au sol, viennent compléter les 10 Rafales au standard F1 (Interception), déjà en service au sein de la flottille 12 F. Le standard F2 permettra la mise en oeuvre des missiles AS 30 Laser, Scalp et AASM. A l'été 2008, un troisième standard, le F3, sera qualifié. Totalement polyvalent, ce standard autorisera, en plus des capacités de ses prédécesseurs, l'emport du missile antinavire AM 39 Exocet et du missile nucléaire ASMP-A. Dès que les budgets le permettront, les 10 Rafale F1 seront rétrofités et portés au standard F3. D'ici 2016, Dassault Aviation devrait avoir livré un total de 60 Rafale à la marine, afin d'équiper le Charles de Gaulle (25 appareils) et le second porte-avions (32 appareils), dont la commande pourrait intervenir d'ici le printemps. 6 à 7 appareils doivent sortir des usines de l'avionneur en 2007 et 7 à 8 l'année suivante. Les Rafale F 2 et F 3 doivent remplacer les avions d'assaut Super Etendard, dont 25 exemplaires, modernisés au standard 5, resteront en service jusqu'en 2011 - 2013.
___________________________________________

- Voir la fiche technique du Charles de Gaulle

- Voir la fiche technique du PA 2


Marine nationale Aéronavale