Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle en escale à La Sude

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle en escale à La Sude

Défense

Sept semaines après son arrivée au larg de la libye, le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle doit faire escale en Crète. Le bâtiment devrait arriver aujourd'hui à La Sude et y rester durant quatre jours avant de reprendre la mer. Cette pause va permettre à l'équipage et au matériel de « souffler » après avoir été dans le feu des opérations depuis près de deux mois.
Armé par plus de 1500 marins, le Charles de Gaulle a mis en oeuvre, au dessus de la Libye, 10 Rafale Marine, 6 Super Etendard Modernisés (SEM) et 2 Hawkeye. Le navire embarque également des hélicoptères, dont un détachement chargé des opérations de récupération en zones de combat.
Engagé dans le cadre de l'opération Unified Protector (Harmattan), sous commandement de l'OTAN, le groupe aéronaval français compte également des bâtiments d'escorte et de ravitaillement, ainsi qu'un sous-marin nucléaire d'attaque.
Avec les appareils de l'armée de l'Air, engagés depuis le 19 mars depuis les bases françaises puis en Crète, le groupe aérien embarqué réalise en moyenne 20% des sorties de l'OTAN en Libye et 30% des missions d'attaque au sol. Les appareils remplissent des missions de contrôle aérien, de défense aérienne, d'assaut, de reconnaissance et de ravitaillement.
Pour mémoire, le Charles de Gaulle est arrivé sur zone le 22 mars.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française