Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle entre en cale sèche

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle entre en cale sèche

Défense

Le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle a quitté aujourd'hui les appontements de Milhaud pour entrer en cale sèche dans l'un des bassins de la base navale de Toulon. Cette étape symbolique marque le début du grand carénage du navire, prévu pour durer jusqu'en novembre 2008. Le chantier, qui débutera réellement le 1er septembre, verra notamment le rechargement des coeurs nucléaires du navire, le remplacement de ses hélices et la réfection des installations aéronautiques ainsi que des soutes à munitions. Réalisée sous la maîtrise d'oeuvre de DCNS, cette première Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations (IPER) prive la France, pendant un an et demi, de sa capacité de projection aéronavale. C'est d'ailleurs la première fois, depuis la deuxième guerre mondiale, que la marine est confrontée à une telle situation.
Le coût total de l'IPER est estimé à 230 millions d'euros.

Marine nationale