Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle manoeuvre au large du Maroc

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle manoeuvre au large du Maroc

Défense

Le groupe aéronaval français, articulé autour du porte-avions Charles de Gaulle, est arrivé au large de Rabat pour un exercice avec les forces armées marocaines. Cet entrainement comporte notamment une campagne de tir air-sol au profit des avions du groupe aérien embarqué (GAE). A l'issue de ces manoeuvres, le groupe aéronaval (GAN) reviendra en Méditerranée, où il doit croiser la semaine prochaine le porte-avions américains USS Dwight D. Eisenhower, qui arrive avec son escorte (un croiseur et trois destroyers) des Etats-Unis pour un déploiement de plusieurs mois qui conduiront les bâtiments jusque dans l'océan Indien et le golfe Persique. En dehors du Charles de Gaulle, le GAN français est actuellement composé d'un sous-marin nucléaire d'attaque, de la frégate de défense aérienne Forbin, de la frégate anti-sous-marine Montcalm et du pétrolier-ravitailleur Meuse. Le GAE est, quant à lui, constitué de 8 Rafale Marine, 7 Super Etendard Modernisés (SEM) et deux Hawkeye, ainsi que des hélicoptères. Pendant les exercices menés en interarmées, des hélicoptères Caracal de l'armée de l'Air ont également embarqué sur le porte-avions, qui a ainsi pu déployer un groupe du commando parachutiste de l'air dans le cadre d'un entrainement à la récupération et au sauvetage au combat depuis la mer.

Catapultage d'un SEM  (© MARINE NATIONALE)
Catapultage d'un SEM (© MARINE NATIONALE)

Rafale sur le Charles de Gaulle  (© GUILLAUME RUEDA)
Rafale sur le Charles de Gaulle (© GUILLAUME RUEDA)

Hawkeye sur le Charles de Gaulle  (© MARINE NATIONALE)
Hawkeye sur le Charles de Gaulle (© MARINE NATIONALE)

Caracal sur le Charles de Gaulle  (© MARINE NATIONALE)
Caracal sur le Charles de Gaulle (© MARINE NATIONALE)

Caracal sur le Charles de Gaulle  (© MARINE NATIONALE)
Caracal sur le Charles de Gaulle (© MARINE NATIONALE)

Entrainement de nuit(© MARINE NATIONALE)
Entrainement de nuit(© MARINE NATIONALE)

C'est le 30 mai dernier que le GAN a appareillé de Toulon pour mener une Période d'entrainement aéronaval (PEAN) de six semaines. « L'entraînement Exocet, simulant des affrontements d'unités au-dessus de la surface, a qualifié le porte-avions et la frégate de défense aérienne Forbin à la fonction de commandant de la lutte antinavire. Le GAN a aussi participé à une vaste manoeuvre terrestre baptisée Mojito, organisée avec la 11e Brigade parachutiste dans le sud-ouest de la France. Le but: renforcer l'interopérabilité des moyens de la Marine avec ceux de l'armée de l'Air et l'armée de Terre. Depuis le début, au rythme moyen de quatre pontées d'aéronefs par jour, l'activité du GAE s'est diversifiée et intensifiée, avec des entraînements à la projection de puissance, à la protection de forces navales, à la lutte antinavire et à la défense aérienne », explique la Marine nationale. Avant d'arriver au large du Maroc, le groupe aéronaval a, également, pu s'entrainer avec la marine espagnole, le Charles de Gaulle faisant à l'occasion de son passage sa première escale à Carthagène.

Hawkeye sur le Charles de Gaulle  (© MARINE NATIONALE)
Hawkeye sur le Charles de Gaulle (© MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française