Défense
Le porte-avions Charles de Gaulle va s'alourdir de 500 tonnes

Actualité

Le porte-avions Charles de Gaulle va s'alourdir de 500 tonnes

Défense

A sa sortie de bassin, fin août, le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle aura pris un léger embonpoint. Doté de nouveaux équipements durant son premier arrêt technique majeur, le bâtiment devrait voir son déplacement en charge porté à 42.500 tonnes, soit 500 tonnes de plus qu'auparavant. On notera néanmoins que l'alourdissement "naturel" du bateau en cours de vie a été partiellement réduit par un programme d'allègement de certains équipements. La prise de poids générale sera compensée, en matière de vitesse, par l'installation de nouvelles hélices nettement plus performantes que celles des ex-Foch et Clemenceau, dont il est équipé depuis 2001.
Débuté le 1er septembre dernier et devant s'achever en novembre prochain, le grand carénage du Charles de Gaulle, réalisé sous la maîtrise d'oeuvre de DCNS à Toulon, mobilise 600 personnels de l'industriel et de ses sous-traitants, ainsi que 1000 hommes d'équipage du porte-avions.

  Le Charles de Gaulle au bassin, à Toulon (© : MARINE NATIONALE)
Le Charles de Gaulle au bassin, à Toulon (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française