Défense

Actualité

Le porte-avions HMS Queen Elizabeth reçoit son îlot

Défense

Etape clé de la construction du nouveau porte-avions britannique, la coque du futur HMS Queen Elizabeth a reçu, le 14 mars, l’îlot avant, qui a été posé sur le pont d’envol. Ce dernier accueillera une seconde superstructure, qui sera placée plus à l’arrière (l’îlot avant servira notamment aux fonctions de navigation et l’îlot arrière à la gestion des manœuvres aéronautiques). Réalisé par BAE Systems à Portsmouth, l’îlot avant du HMS Queen Elizabeth pèse 680 tonnes et a été transporté par barge jusqu’au chantier Babcock de Rosyth, où le porte-avions est assemblé avec des blocs provenant de différents chantiers.  La mise à flot du bâtiment est prévue l’an prochain et ses essais en 2017. Un second porte-avions du même type, le futur HMS Prince of Wales, a vu sa construction débuter en mai 2011. Il devrait être opérationnel au début de la prochaine décennie.

 

 

L'îlot du HMS Queen Elizabeth (© ROYAL NAVY)

 

 

Longs de 284 mètres pour une largeur de 73 mètres, ces bâtiments présenteront un déplacement de 65.000 tonnes en charge. Armés par 1500 membres d’équipage, ils pourront mettre en œuvre jusqu’à 40 aéronefs, dont des avions à décollage court et appontage vertical F-35B.

 

 

Vue des futurs Queen Elizabeth et Prince of Wales (© ROYAL NAVY)

Royal Navy