Défense
Le porte-avions USS Harry S. Truman prolongé dans le Golfe

Actualité

Le porte-avions USS Harry S. Truman prolongé dans le Golfe

Défense

Le Pentagone a annoncé le 29 avril que le groupe aéronaval emmené l’USS Harry S. Truman voyait son déploiement dans le golfe Persique prolongé de 30 jours afin de maintenir la pression sur Daech. Accompagné du croiseur USS Anzio, ainsi que des destroyers USS Bulkely, USS Gonzales et USS Gravely, le porte-avions a quitté en novembre 2015 sa base de Norfolk et est arrivé fin décembre sur zone, où la permanence d’un groupe aéronaval allié a été temporairement assurée par la marine française avec le Charles de Gaulle, l’USS Theodore Roosevelt étant rentré aux Etats-Unis en octobre.

 

A bord de l'USS Harry S. Truman (© US NAVY)

A bord de l'USS Harry S. Truman (© US NAVY)

 

L’USS Harry S. Truman, qui devait ces jours-ci amorcer son retour vers Norfolk, est donc maintenu dans le Golfe un peu plus longtemps, conformément à la volonté de la Maison Blanche d’accroître les frappes contre le groupe terroriste en Irak et en Syrie. Le groupe aérien embarqué du CVN 75 a d’ailleurs connu une activité très soutenue ces dernières semaines et, en date du 15 avril, avait mené depuis le début de ses opérations contre Daech quelques 1407 sorties de combat pour 1118 frappes, représentant 580 tonnes de munitions tirées contre les positions des djihadistes (les appareils de l’USS Theodore Roosevelt avaient effectué 1085 frappes).

Le Truman, doit être relevé à la fin du printemps par un autre porte-avions. Il devrait s’agir de l’USS Dwight D. Eisenhower, qui achève au large de la côte atlantique sa montée en puissance en vue d’un prochain déploiement. 

 

US Navy / USCG