Défense
Le porte-avions USS Harry S. Truman a rejoint la Méditerranée

Actualité

Le porte-avions USS Harry S. Truman a rejoint la Méditerranée

Défense

Parti le 16 novembre de sa base de Norfolk, le groupe aéronaval emmené par le porte-avions USS Harry S. Truman a franchi le détroit de Gibraltar le 29 novembre. Cette force imposante, appelée à se joindre aux opérations contre Daech, va rallier la Méditerranée orientale.

 

L'USS Harry S. Truman (© : US NAVY)

L'USS Harry S. Truman (© : US NAVY)

 

On ne sait pas si elle débutera ses frappes contre le groupe terroriste dans cette zone ou franchira Suez pour se positionner au nord du golfe Persique, depuis lequel intervient depuis le 19 novembre le porte-hélicoptères d’assaut USS Kearsarge avec des Harrier de l’US Marine Corps. Une solution temporaire entre le départ du porte-avions USS Theodore Roosevelt, qui a quitté le Golfe fin octobre, et l’arrivée dans la région de l’USS Harry S. Truman. On notera d’ailleurs que c’est la première fois depuis longtemps que les Américains n’ont pas assuré une permanence aéronavale au Moyen-Orient, malgré le fait que les porte-avions étaient la pièce maîtresse des opérations US lancées contre Daech en 2014. Un « trou dans la raquette » qui est mal tombé puisque c’est précisément pendant cette période d’absence que la coalition, suite aux attentats de Paris le 13 novembre, a décidé de renforcer ses frappes en Syrie et en Irak.

 

Les USS Gonzales et USS Bulkeley pendant la traversée de l'Atlantique (© : US NAVY)

Les USS Gonzales et USS Bulkeley pendant la traversée de l'Atlantique (© : US NAVY)

 

Embarquant près de 70 avions et hélicoptères, dont une quarantaine de F/A-18, l’USS Harry S. Truman est accompagné par une escorte très puissante, composée notamment du croiseur USS Anzio ainsi que des destroyers USS Gravely, USS Ramage, USS Bulkeley et USS Gonzales. 

US Navy / USCG