Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le porte-avions USS Harry S. Truman va participer à Trident Juncture 2018

Défense

Après un départ le mardi 28 août de sa base de Norfolk, le groupe aéronaval emmené par l'USS Harry S. Truman, avant de rejoindre la Méditerranée, a pris la route de l'Europe du nord. Un retour en service opérationnel rapide réalisé pour expérimenter un nouveau concept stratégique de l’US Navy, le « Dynamic Force Employment ». Il s'agit de rendre les mouvements de la flotte américaine moins prédictibles. Alors qu’il vient de faire escale à Portsmouth, le porte-avions et son escorte s’apprêtent maintenant à rejoindre la mer du Nord pour prendre part à l’exercice de l’OTAN Trident Juncture 18. Se déroulant en Norvège, Suède et Finlande, il fait appel à de nombreux contributeurs de l'Alliance Atlantique. Près de 45.000 soldats sont attendus de 30 pays différents.

Cinquième des six unités de la sous-classe Theodore Roosevelt, précédées par les trois Nimitz et suivies par les Ronald Reagan puis Georges H. W. Bush et maintenant les nouveaux porte-avions de la classe Ford, l’USS Harry S. Truman est entré en service en juillet 1998. Long de 332.8 mètres pour une largeur maximale de 78 mètres et un déplacement en charge atteignant 104.000 tonnes, le CVN 75 est équipé de deux réacteurs nucléaires, sa puissance de 205.900 kW lui permettant d’atteindre la vitesse de 32 nœuds. Armé par 6500 marins, groupe aérien embarqué compris, le bâtiment peut mettre en œuvre 68 avions et hélicoptères.

 

US Navy / USCG