Construction Navale
Le porte-conteneurs autonome Yara Birkeland a commencé ses essais

Actualité

Le porte-conteneurs autonome Yara Birkeland a commencé ses essais

Construction Navale

Après avoir vu sa construction mise en suspens en raison de la crise sanitaire, le Yara Birkeland a commencé ses essais en mer devant le chantier Vard de Brattvåg, en Norvège. Pour mémoire, le Yara Birkeland est un petit porte-conteneurs disposant d'une propulsion électrique qui devrait naviguer dans les eaux norvégiennes à partir de 2022 et transporter, sans la présence d’un équipage à bord, des chargements entre les usines Yara de Porsgrunn et les ports de Brevik et Larvik, situés à proximité. C’est Kongsberg qui s’occupe de la propulsion et Leclanché qui fournit les batteries.

Le coût total du Yara Birkeland est estimé à 26 millions d’euros. Soutenu par le gouvernement norvégien dans le cadre de sa politique en faveur de solutions plus respectueuses de l’environnement, le projet a reçu une subvention publique de près de 14 millions d’euros.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.