Défense
Le porte-hélicoptères USS Tripoli baptisé

Actualité

Le porte-hélicoptères USS Tripoli baptisé

Défense

Mis à l'eau en mai dernier, le nouveau porte-hélicoptères d’assaut américain a été baptisé le 16 septembre au chantier Huntington Ingalls Industries de Pascagoula. Sa marraine est Lynne Mabus, épouse du précédent secrétaire américain à la Marine. Sistership de l’USS America (LHA 6), livré fin 2014, l’USS Tripoli (LHA 7) doit être réceptionné par la flotte américaine en 2018.

 

Baptême de l'USS Tripoli (

Baptême de l'USS Tripoli (© HII)

L'USS Tripoli lors de sa mise à l'eau en mai  (

L'USS Tripoli lors de sa mise à l'eau en mai  (© US NAVY)

 

Longs de 257 mètres pour une largeur de 32 mètres, ces bâtiments, dont le déplacement à pleine charge est de 45.000 tonnes en charge, sont conçus pour être mis en œuvre par un équipage de 1000 marins et déployer une trentaine d’appareils comprenant des avions de combat à décollage court et appontage vertical F-35B, des convertibles MV-22 Osprey et des hélicoptères.

Bien qu’en mesure d'accueillir près de 1700 soldats de l’US Marine Corps, les LHA 6 et LHA 7 ne peuvent embarquer, contrairement aux précédents porte-hélicoptères d’assaut américains (type Wasp), des chalands ou engins sur coussin d’air (LCAC).

Suite aux pressions exercées par l’USMC, qui ne souhaite pas voir ses capacités amphibies amoindries, les cinq unités suivantes seront dotées d’un radier. Ce sera le cas du futur USS Bougainville (LHA 8), dont la construction doit débuter selon HII au quatrième trimestre 2018, sa livraison étant programmée en 2024.

 

L'USS America (

L'USS America (© US NAVY)

L'USS America la semaine dernière dans le golfe d'Aden (

L'USS America la semaine dernière dans le golfe d'Aden (© US NAVY)

us navy