Défense
Le porte-hélicoptères USS Tripoli passe en dry dock

Actualité

Le porte-hélicoptères USS Tripoli passe en dry dock

Défense

Sistership de l’USS America (LHA 6), livré fin 2014 à la flotte américaine, le porte-hélicoptères d’assaut USS Tripoli (LHA 7) a été mis transféré le 1er mai sur le dry dock du chantier Huntington Ingalls Industries de Pascagoula, dans le Mississippi. Cette opération, qui intervient 13 semaines avant la date initialement prévue, s'est déroulée moins de trois ans après la mise sur cale du bâtiment, en juin 2014. La mise à l'eau du LHA 7 interviendra d'ici la fin de l'été. 

 

 

Livrable en 2018, l’USS Tripoli mesure 257 mètres de long pour 32 mètres de large et affichera un déplacement d’environ 45.000 tonnes en charge. Armé par un équipage de plus de 1000 marins, il est conçu pour mettre en œuvre un parc aérien d’une trentaine d’appareils comprenant des avions de combat à décollage court et appontage vertical (Harrier puis F-35B), des convertibles MV-22 Osprey et des hélicoptères.

 

(© HII)

(© HII)

 

Bien qu’en mesure d'accueillir près de 1700 soldats de l’US Marine Corps, les LHA 6 et LHA 7 ne peuvent embarquer, contrairement aux précédents porte-hélicoptères d’assaut américains (type Wasp), des chalands ou engins sur coussin d’air (LCAC).

Suite aux pressions exercées par l’USMC, qui ne souhaite pas voir ses capacités amphibies amoindries, les cinq unités suivantes doivent, en revanche, être dotées d’un radier. Ce sera le cas du futur USS Bougainville (LHA 8), dont la construction débuter selon HII en 2018.

 

Le futur USS Bougainville (© HII)

Le futur USS Bougainville (© HII)

US Navy / USCG