Défense
Le premier B2M sera baptisé D’Entrecasteaux

Actualité

Le premier B2M sera baptisé D’Entrecasteaux

Défense

La Marine nationale a retenu des noms de grands navigateurs et explorateurs français pour ses nouveaux bâtiments multi-missions. Le premier de la série, actuellement en achèvement au chantier Piriou de Concarneau, sera baptisé en hommage à Antoine Bruny d’Entrecasteaux (1737 – 1793). Cet officier de marine s’est notamment illustré en ouvrant une nouvelle route maritime vers la Chine et en conduisant les opérations de recherche de l’expédition emmenée par Jean-François de La Pérouse. Parties de Brest en 1785, ses deux frégates, l’Astrolabe et la Boussole, disparurent avec leurs 200 marins et scientifiques en 1788 à Vanikoro, dans le Pacifique sud. Trois ans plus tard, alors que l’on est sans nouvelle de La Pérouse, Louis XVI demande à D’Entrecasteaux de retrouver l’expédition. Il quitte Brest avec La Recherche et L’Espérance et manque les probables rescapés en passant près de Vanikoro. Mais ce voyage via le cap de Bonne Espérance, à travers l’océan Indien, l’Océanie et jusqu’en Asie du sud-est, qui a coûté la vie à D’Entrecasteaux, décédé du scorbut en 1793, se solda par de nombreuses découvertes et permit d’enrichir les connaissances sur les régions traversées.

C’est ainsi que D’Entrecasteaux a rejoint la lignée des grands explorateurs français, plusieurs bâtiments de la marine ayant porté son nom. Le dernier en date fut un bâtiment océanographique mis en service en 1971 et reconverti en bâtiment de surveillance et d’entrainement en 2003. Désarmé en 2008, il a rejoint quatre ans plus tard la rade de Lorient pour servir de brise-lames, en remplacement de l’ex-escorteur d’escadre Bouvet, parti se faire démanteler en Belgique.

 

L'ex-D'Entrecasteaux en 2008 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

L'ex-D'Entrecasteaux en 2008 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Le nouveau D’Entrecasteaux sera donc la tête de série du programme B2M, qui doit permettre à la Marine nationale de remplacer les bâtiments de transport légers (Batral) basés Outre-mer. Des bateaux qui, justement, furent baptisés en mémoire de grands navigateurs et explorateurs : Champlain, Francis Garnier, Jacques Cartier, Dumont d’Urville et La Grandière. Alors que seuls les deux derniers sont encore opérationnels et seront retirés du service d'ici 2017, les noms des Batral pourraient être réattribués aux prochains B2M.

Pour l’heure, trois unités de ce type ont été commandées, le contrat comprenant une option pour un quatrième exemplaire que la marine espère bien voir affermie pour remplacer le La Grandière à La Réunion. Devant être livré en fin d’année et admis au service actif en 2016, le D’Entrecasteaux sera basé à Nouméa, clin d’œil historique puisque l’expédition du marin dont il portera le nom a notamment exploré et cartographié les côtes de Nouvelle-Calédonie. Les deux B2M suivants, également prévus pour être opérationnels l’an prochain, auront quant à eux  Papeete (Polynésie Française) et Fort-de-France (Martinique) pour ports d’attache. 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française