Défense
Le premier BPC égyptien a quitté la France

Actualité

Le premier BPC égyptien a quitté la France

Défense

Sous haute protection, notamment à bord, où des mitrailleuses étaient en batterie, le premier des deux bâtiments de projection et de commandement achetés à la France par l’Egypte a quitté Saint-Nazaire hier matin. Officiellement livré le 2 juin, le Gamal Abdel Nasser va maintenant rallier Alexandrie. Plus grande unité de la flotte égyptienne, le BPC mesure 199 mètres de long et affiche un déplacement d’environ 22.000 tonnes en charge. A la fois porte-hélicoptères, transport d’engins de débarquement, bâtiment de commandement et hôpital flottant,  le Gamal Abdel Nasser, armé par un équipage de 170 marins, peut transporter 450 hommes de troupe, une centaine de véhicules et une vingtaine d’hélicoptères. Les hommes et le matériel sont débarqués au moyen d’un catamaran de type L-CAT et deux chalands de type CTM NG. Le second BPC de ce type, l’Anwar as-Sadate, doit être livré en septembre avec une batellerie identique à celle de son aîné.

Il s’agit pour mémoire des anciens Sevastopol et Vladivostok, commandés en 2011 par la Russie et dont le contrat a été annulé l'été dernier en raison de la crise ukrainienne.

Les BPC et CTM NG ont été conçus et construits par DCNS et STX France, les L-CAT ayant été développés par CNIM et réalisés par Socarenam. 

 

Le Gamal Abdel Nasser lors d'une sortie d'entrainement en juin (© : MER ET MARINE)

Le Gamal Abdel Nasser lors d'une sortie d'entrainement en juin (© : MER ET MARINE)

 

 

dcn