Offshore

Actualité

Le premier FLNG reconverti passe le cap de Bonne-Espérance

Offshore

Le Hilli Epseyo, premier FLNG (unité flottante de reliquéfaction) reconverti au monde, est en route vers le port camerounais de Kribi. Tracté par le nouvel ALP Striker, l'un des plus puissants remorqueurs du monde, il vient de franchir le cap de Bonne-Espérance. 

Reconverti par le chantier singapourien Keppel, il était à l'origine un méthanier de 294 mètres, construit en 1975 avec des cuves Moss pour une capacité de 125.000 m3. Des boudins latéraux ont été ajoutés de chaque côté pour recevoir les systèmes de pré-traitement, les quatre unités de liquéfaction Prico, les équipements de compression et de déchargement. En tout, l'unité aura une capacité de liquéfaction de 2.4 millions de tonnes par an.

 

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

(DROITS RESERVES)

 

La réussite de ce chantier pourrait ouvrir la voie à d'autres, dans la mesure où les reconversions coûtent beaucoup moins cher qu'une construction neuve. Et que le parc de méthaniers disponibles est relativement important. 

Golar LNG, propriétaire norvégien du Hilli Epseyo, a d'ailleurs d'ores et déjà un nouveau projet de reconversion pour le marché africain, via Fortuna LNG. En partenariat avec Ophir et Schlumberger, le groupe devrait signer pour la conversion du méthanier Gandria. Ce dernier pourrait entrer en contrat en 2020 et produire 2.5 millions de tonnes par an.

 

(DROITS RESERVES)