Croisières et Voyages
Le premier paquebot GNL de Costa débute ses essais en mer

Actualité

Le premier paquebot GNL de Costa débute ses essais en mer

Croisières et Voyages

Le Costa Smeralda, plus gros paquebot de l’histoire de la compagnie italienne Costa et premier de ses navires doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié, a quitté le chantier finlandais Meyer Turku hier matin pour débuter ses essais en mer. Ceux-ci devraient durer une semaine et, si tout se passe comme prévu, le navire ne devrait pas repartir avant sa livraison.

 

 

Celle-ci, initialement prévue le 17 octobre, a été repoussée d’un mois suite au retard pris par le chantier. Au final, le Costa Smeralda ne doit débuter son activité commerciale que le 30 novembre dans le port italien de Savone, toutes les festivités et croisières prévues entre le 20 octobre et cette date ayant été annulées, dont le baptême qui devait se dérouler le 3 novembre. C’est ce qu’a annoncé l’armateur le 16 octobre,

De facto, les essais mer, initialement prévus fin septembre, ont eux aussi été décalés.

Long de 337 mètres pour une largeur de 42 mètres et un tirant d’eau de 8.8 mètres, le Costa Smeralda, qui sera suivi en 2021 par un jumeau, le futur Costa Toscana, affiche une jauge de 182.700 GT. Il comptera 2612 cabines et suites, de quoi loger 5224 clients en base double et jusqu’à 6518 avec tous les lits disponibles. A cela s’ajouteront 1682 membres d’équipage.

Le navire sera exploité sur des croisières d’une semaine en Méditerranée avec des départs de Savone tous les samedis puis des escales à Marseille (dimanche), Barcelone (lundi), Palma de Majorque (mardi), Civitavecchia (jeudi) et La Spezia (vendredi).

L’arrivée du Costa Smeralda puis du Costa Toscana permettra de compenser le départ de cinq navires de la flotte de la compagnie italienne d’ici mai 2021. Il s’agit du Costa neoRiviera, qui va rejoindre cet automne AIDA Cruises, ainsi que des Costa Atlantica et Costa Mediterranea prévus pour être transférés à la nouvelle compagnie chinoise formée par Carnival (lmaison-mère de Costa et de sa filiale AIDA) et CSSC. Les deux autres paquebots devant quitter la flotte ne sont pas encore officiellement connus mais il devrait logiquement s’agir des Costa neoRomantica et Costa Victoria.

Costa Croisières Meyer Turku (ex-STX FINLAND)