Défense
Le premier Scorpène malaisien débute ses essais officiels

Actualité

Le premier Scorpène malaisien débute ses essais officiels

Défense

Cap sur Lorient, puis Toulon. Alors que son sistership, le Tun Razak, a été nommé mercredi en Espagne chez Navantia, partenaire de DCNS dans le programme Scorpène, le Tunku Abdul Rahman a quitté définitivement le samedi 4 octobre le site DCNS de Cherbourg. Ce sous-marin du type Scorpène, destiné à la Malaisie, a rejoint Lorient mardi et y restera une quinzaine de jours avant de partir pour Toulon. Construit à Cherbourg pour la Marine Royale Malaisienne, le bâtiment avait déjà passé trois mois à Lorient, réalisant notamment ses premières plongées en eaux profondes. Près de 420 heures d'immersion avaient permis de vérifier ses performances de vitesse, de tenue en immersion, de manoeuvrabilité mais aussi ses systèmes d'armes (sonar, tubes lance-torpilles), sa discrétion et tous ses organes de sécurité et de sauvetage. Le Tunku Abdul Rahman avait ensuite regagné le Cotentin début septembre pour une période de maintenance préventive et corrective après les essais constructeur. L'objectif était sa mise condition pour effectuer sa dernière ligne droite : les essais d'acceptation officiels.

Le Tunku Abdul Rhaman à Lorient (© : DROITS RESERVES)
Le Tunku Abdul Rhaman à Lorient (© : DROITS RESERVES)

Durant cette période, le sous-marin réalisera les mêmes essais qu'au printemps et à l'été, les performances étant cette fois validées une à une par le client. Des sous-mariniers malaisiens seront en outre embarqués, en tant qu'observateurs, pour se familiariser avec la conduite du navire (des embarquements avaient déjà eu lieu pendant les essais constructeur). Début novembre, le Tunku Abdul Rahman quittera Lorient pour rallier la Méditerranée. Après un transit via Gibraltar, il sera à Toulon aux alentours de mi novembre. Les essais d'acceptation se poursuivront dans la Grande Bleue, en vue d'une livraison le 25 janvier 2009. DCNS transfèrera alors la propriété à la Malaisie et l'équipage de la Marine Royale Malaisienne prendra alors pour la première fois pleine possession de son bateau. Une série d'exercices avec la Marine nationale est alors prévue, les sous-mariniers malaisiens aux commandes du Tunku Abdul Rhaman avec la présence à bord d'entraîneurs de Navfco. Ce n'est qu'à l'issue de cette période, que le Scorpène et ses marins rejoindront, la Malaisie. A noter que la livraison du Tun Razak est prévue au mois d'octobre 2009.

Le Tunku Abdul Rhaman (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)
Le Tunku Abdul Rhaman (© : MER ET MARINE - GILDAS LE CUNFF)

Longs de 67.5 mètres pour un déplacement d'environ 2000 tonnes en plongée, les Scorpene sont armés par 31 hommes d'équipage. Disposant de six tubes de 533 mm, ils peuvent mettre en oeuvre 18 armes (torpilles lourdes Black Shark et missiles antinavire Exocet SM39. Conçus par DCNS, ces sous-marins font l'objet d'un développement en commun avec Navantia. Construits en France et en Espagne, ils répondent au même processus industriel. Ils bénéficient des innovations développées ces dernières années sur d'autres programmes, comme les SNLE-NG, et rassemblent les technologies les plus avancées, notamment dans les domaines de l'hydrodynamisme, de la discrétion acoustique et de l'automatisation.

 (© : DCNS)
(© : DCNS)

Naval Group | Actualité industrie navale de défense