Défense
Le premier sous-marin malaisien du type Scorpène arrive à Lorient

Actualité

Le premier sous-marin malaisien du type Scorpène arrive à Lorient

Défense

Le Tunku Abdul Rahman est arrivé samedi dernier à Lorient. C'est là qu'il va mener, à partir du site de DCNS, sa première plongée en eaux profondes. Mis à flot en octobre à Cherbourg, ce bâtiment de 67.5 mètres est le premier sous-marin du contrat Scorpène Malaisie. Lancé en 2002, ce programme porte sur la livraison de deux unités réalisées par DCNS et Navantia. Très importante puisque représentant 3 millions d'heures de travail, la construction des Scorpène malaisiens est assortie de plusieurs autres contrats. Les deux bateaux constituant la première force sous-marine opérée par la Malaisie, un important volet consacré à la formation porte sur l'apprentissage et la qualification des futurs équipages. Sous la responsabilité de Navfco et en lien étroit avec la Marine nationale, les sous-mariniers malaisiens se forment à Brest, notamment sur l'Ouessant, un ancien sous-marin diesel du type Agosta, remis à niveau pour servir de bateau école. DCNS a, de son côté, réalisé à Ruelle un simulateur de navigation.
Le premier équipage prendra en main le Tunku Abdul Rahman lorsqu'il sera en Méditerranée. Avant de rallier Toulon, le sous-marin fera un ultime passage à Cherbourg, fin mai, pour une remise à niveau après les essais constructeurs. A l'issue des essais d'acceptation, prévus en septembre, le Tunku Abdul Rahman mettra le cap sur l'Asie. Son sistership, assemblé à Carthagène par Navantia, doit quant à lui être mis à flot en juin prochain.


Le Tunku Abdul Rahman à Lorient

Naval Group | Actualité industrie navale de défense