Marine Marchande

Actualité

Le Pride of Kent en cale sèche à Dunkerque

Marine Marchande
Vie Portuaire

Après s'être échoué dimanche contre la jetée Est du port de Calais, le Pride of Kent a rejoint le chantier Damen de Dunkerque. Le navire de P&O Ferries passe en cale sèche afin, dans un premier temps, de déterminer l’étendue des dégâts subis. La ligne d’arbres tribord aurait été touchée et la coque endommagée par endroits. Pour l’heure, la durée d’immobilisation du ferry demeure inconnue. Elle « sera fonction des réparations nécessaires », explique-t-on chez P&O. 

Pour mémoire, le Pride of Kent s’est échoué suite à un violent coup de vent alors qu’il appareillait de Calais afin de rallier Douvres. Trois remorqueurs, deux de Calais et un dépêché depuis Dunkerque, l’ont aidé à s’extraire avec la marée montante pour le conduire dans un premier temps contre un quai, avant de le déplacer avec l’appoint d’un autre remorqueur dunkerquois vers un poste équipé d’une passerelle, où ses passagers ont pu être débarqués après 8 heures d’attente à bord.

Plusieurs enquêtes sont diligentées, notamment par les Affaires maritimes, le BEA Mer et son homologue britannique. 

 

Le Pride of Kent alors qu'il était échoué contre la jetée Est de Calais dimanche dernier  (© : JULIEN CARPENTIER)

 

Construit en Allemagne et mis en service en 1991, le Pride of Kent mesure 180 mètres et affiche une jauge de plus de 30.000 GT. Il peut accueillir près de 2000 passagers et 650 voitures, ou 120 camions.

Pour compenser son immobilisation, tout comme c’est le cas lors des périodes d’arrêts techniques de ses navires, P&O Ferries a augmenté les rotations du reste de sa flotte exploitée entre Calais et Douvres.

 

P&O Port de Dunkerque