Défense
Le Primauguet part rejoindre le porte-avions USS George H. W. Bush

Actualité

Le Primauguet part rejoindre le porte-avions USS George H. W. Bush

Défense

La frégate anti-sous-marine Primauguet a appareillé de Brest lundi pour mettre le cap vers les Etats-Unis. Au cours de ce déploiement, prévu pour durer deux mois et demi, le bâtiment de la Marine nationale participera à la qualification opérationnelle du groupe aéronaval articulé autour du dernier né des porte-avions américains, l'USS George H. W. Bush. « Durant deux semaines, la première phase doit permettre de développer l'interopérabilité entre la Marine nationale et ses homologues américains. Une quinzaine de bâtiments participeront à ce déploiement au large des côtes américaines, auquel prendront également part les marines espagnole et canadienne », explique l'état-major de la flotte française.

 l'USS George H. W. Bush (© : US NAVY)
l'USS George H. W. Bush (© : US NAVY)

Après avoir effectué ces manoeuvres avec l'US Navy, le Primauguet rejoindra en Atlantique un sous-marin nucléaire d'attaque du type Rubis, puis effectuera des échanges avec la marine du Cap Vert, où la frégate fera escale en fin de mission.
Cinquième des sept frégates de la classe Georges Leygues (type F70 ASM), le Primauguet a été construit à Brest et est entré en service en 1986. Long de 139 mètres pour un déplacement de 4900 tonnes en charge, ce bâtiment est spécialisé dans la lutte anti-sous-marine. Il dispose, à cet effet, d'un sonar de coque et d'un sonar remorqué, ainsi que de tubes lance-torpilles, sans oublier son hélicoptère Lynx, doté d'un sonar trempé et pouvant mettre en oeuvre des bouées acoustiques et des torpilles. Le reste de l'armement comprend jusqu'à huit missiles antinavire Exocet MM40, un système surface-air Crotale, deux systèmes surface-air Simbad, une tourelle de 100mm, deux canons de 20mm et des mitrailleuses de 12.7mm.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française