Défense
Le projet des bâtiments hydrographiques de nouvelle génération avance
ABONNÉS

Actualité

Le projet des bâtiments hydrographiques de nouvelle génération avance

Défense

Connu sous le nom de CHOF (Capacité Hydrographique et Océanographique Future), le projet de remplacement des trois actuels bâtiments hydrographiques de la Marine nationale a franchi cette année une étape importante. En mai dernier, à l’occasion d’un comité ministériel d’investissement, la ministre des Armées, Florence Parly, a décidé de lancer la phase de préparation du programme. Celle-ci s’étend jusqu’à la fin 2022. Une période durant laquelle le Shom (service hydrographique et océanographique de la marine), en lien avec la Direction Générale de l’Armement et la Marine nationale, va affiner les capacités opérationnelles souhaitées pour ces bâtiments hydrographiques de nouvelle génération (BH NG). Il va s’agir, en particulier, d’expérimenter différents modèles d’engins autonomes qui pourront être mis en œuvre depuis les futurs navires et, ainsi, compléter les senseurs déployés par ces plateformes. La priorité va être donnée aux essais de drones de surface et sous-marins, les BH NG devant également être en mesure de déployer des drones aériens. De

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française