Vie Portuaire
Le projet du canal Seine Nord Europe suspendu

Actualité

Le projet du canal Seine Nord Europe suspendu

Vie Portuaire

L’ambitieux projet fluvial du canal Seine Nord Europe, une voie d’eau à grand gabarit d’une centaine de kilomètres devant relier la Seine au Pas-de-Calais, a été suspendu pour des raisons financières. Projet-phare du Grenelle de l’Environnement, lancé par le gouvernement précédent au printemps 2011, le canal devait permettre de désengorger les voies routières entre la capitale et les ports du Nord et il offrait une possibilité de connexion vers les très développés réseaux fluviaux néerlandais, belges et allemands. Le budget de construction était estimé à 4.3 milliards d’euros.

Il semblerait donc que le partenariat public privé mis en place pour le projet ne puisse désormais plus être viable. Du côté des industriels, Bouygues et Vinci-Eiffage, on indique ne pas avoir reçu les « règles du jeu » du financement de la part de Voies Navigables de France, coordinateur public du projet, alors qu’eux même devaient rendre le montant de leur investissement dans les semaines à venir.  Ce qui indiquerait, selon eux, une absence de volonté gouvernementale de financer le projet, sans doute en raison de l’état des finances publiques.

Le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie annonce, de son côté avoir saisi le Conseil général de l’environnement et du développement durable et l’inspection générale des finance pour leur confier une mission d’analyse et de proposition portant sur la faisabilité financière du projet. Celle-ci analysera notamment la capacité des candidats à réunir des financements privés. Le ministre Frédéric Cuvillier s’exprimant sur le sujet à l’Agence France Presse annonce que «  le projet est suspendu. Ce n'est pas du fait du ministre des transports mais de l'un des partenaires qui émet des réserves sur sa soutenabilité financière ». Pour lui, il faut donc "explorer toutes les pistes de financement, y compris européennes ».