Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Le Queen Elizabeth 2 transformé en hôtel à Dubaï

Croisières et Voyages

Après 10 ans d’attente, l’ancien paquebot transatlantique de la compagnie britannique Cunard est enfin fixé sur son sort. Le Queen Elizabeth 2 est finalement transformé en hôtel flottant à Dubaï, où les travaux de transformation du navire s'achèvent, a-t-on constaté sur place.  

Lancé en 1967 au Royaume-Uni, le Queen Elizabeth 2 mesure 293.5 mètres de long pour 32 mètres de large.  Ce liner de 70.300 GT de jauge, qui a assuré durant de longues années le service transatlantique, a fait escale 710 fois à New York et a transporté, sur l'ensemble de sa carrière, pas moins de 2.5 millions de passagers. Il a été remplacé sur le service transtlantique en 2004 par le Queen Mary 2. Après son désarmement en 2008, il avait été vendu par Cunard à Dubaï, qui l’avait acquis pour 100 millions d’euros afin de le convertir en hôtel flottant à Palm Jumeirah. Mais ce projet avait échoué, les investissements étant brutalement ralentis au sein de l’émirat arabe après la crise de 2008.  

 

Le Queen Elizabeth 2 a rejoint Dubaï en 2008 après son retrait du service chez Cunard (© CUNARD)

Le Queen Elizabeth 2 a rejoint Dubaï en 2008 après son retrait du service chez Cunard (© CUNARD)

 

Des projets alternatifs avaient ensuite vu le jour. En octobre 2013, la société QE2 Holdings, se présentant comme le nouveau propriétaire du QE 2, avait annoncé que le chantier Cosco de Zhoushan, en Chine, avait été retenu afin de transformer le vieux paquebot en hôtel flottant. Une profonde rénovation devait être engagée, l’idée étant que le navire puisse toujours se déplacer par ses propres moyens afin de transiter entre les grands ports asiatiques. Mais là aussi, ce projet s’est soldé par un échec.

Alors que la menace d’une fin dans un chantier de démolition semblait peser de plus en plus sur le vieux liner, l’émirat de Dubaï a finalement repris les choses en main et financé la restauration du navire. Celle-ci devrait être moins ambitieuse qu’initialement prévu mais elle permet de sauver ce morceau du patrimoine maritime. Il ne reprendra cependant pas la mer, les hélices ayant été enlevées et les ancres soudées.

Sur place, on indique que la remise à l’eau du navire, en cale sèche au chantier Dubaï Dry Docks, est prévue rapidement. Il ne reste plus que les travaux de peinture, les intérieurs du QE2 ayant déjà été renovés. Le paquebot sera installé à Port Rashid, où va être développée une grande Marina. C’est là que se situait l’ancien terminal croisière de l’émirat, transféré vers un nouveau site.

 

Le Queen Elizabeth 2 a Dubaï en 2011  (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Queen Elizabeth 2 a Dubaï en 2011  (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Queen Elizabeth 2 a Dubaï en 2014 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Queen Elizabeth 2 a Dubaï en 2014 (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Cunard