Croisières et Voyages
Le Queen Mary 2 retrouve le quatre mâts chilien Esmeralda

Actualité

Le Queen Mary 2 retrouve le quatre mâts chilien Esmeralda

Croisières et Voyages

Après l’accident du 19 janvier (*) et le conflit entre les passagers et la Cunard, suite à l’annulation d’escales, le paquebot continue son tour d’Amérique latine. Le Queen Mary 2 et ses 2500 croisiéristes ont fait relâche, hier, à Valparaiso. Pour cette halte d’une dizaine d’heures, le navire était amarré au terminal conteneurs, à quelques dizaines de mètres de l’Esmeralda. Ce splendide voilier, habitué des rendez-vous de vieux gréements, est le navire école de la marine chilienne. Construit en 1953 par les chantiers espagnols Bazan, à Cadix, il embarque un équipage de 245 hommes et 88 cadets. Long de 94 mètres, le quatre mâts dispose de 2870 m² de voilure. Après cette rencontre, le Queen Mary 2 a repris la mer, cap au nord. Le 26 février, il retrouvera pour la première fois son prédécesseur, Queen Mary, lors d’une escale inaugurale à Los Angeles (Etats-Unis). Désarmé en 1967, l’ancien rival du paquebot Normandie est aujourd’hui conservé à Long Beach.
__________________________________________

(*)Voir notre article sur l'avarie de l'un des quatre pods

• Voir la fiche technique du Queen Mary 2


Cunard