Défense
Le Rafale et l'Eurofighter en finale pour décrocher le méga-contrat indien

Actualité

Le Rafale et l'Eurofighter en finale pour décrocher le méga-contrat indien

Défense

New Delhi a tranché. Ce sont les Rafale et Eurofighter Typhoon qui ont été sélectionnés dans la « short list » du méga-contrat estimé à plus de 10 milliards de dollars et portant sur la commande de 126 avions de combat ( avec une option pour 74 machines supplémentaires) pour les forces armées indiennes. L'appel d'offres lancé dans le cadre de ce marché arrivait à terme jeudi dernier. A l'issue de cette procédure, les autorités indiennes ont convoqué les deux finalistes pour poursuivre le processus et détailler leurs offres, alors que les candidats recalés recevaient une lettre les informant que leurs propositions n'étaient pas retenues. Aux Etats-Unis, le choix indien a fait l'effet d'une bombe, l'administration Obama recevant une salve de critiques pour cet échec. En effet, le F/A-18 Super Hornet comme le F-16IN Super Viper ont été recalés, ce qui a provoqué la démission de l'ambassadeur américain en poste à New Delhi. Malgré le puissant lobbying opéré depuis Washington, Lockheed-Martin et Boeing ne sont pas parvenus à accéder à la finale. Selon certains experts, les militaires indiens auraient, en fait, été échaudés par les prestations américaines dans le domaine des avions de t

Dassault Aviation | Toute l'actualité aéronautique navale