Défense
Le Rafale Marine se mesure à l'Eurofighter

Actualité

Le Rafale Marine se mesure à l'Eurofighter

Défense

Le transit du porte-avions Charles de Gaulle vers l'océan Indien a été l'occasion de mener un exercice avec l'armée de l'air italienne, les 15 et 16 février. Pour l'occasion, les Italiens ont engagé leur tout nouvel Eurofighter, l'avion de combat européen, réalisé en coopération avec la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Espagne. Des exercices de combat aérien l'ont opposé aux Rafale Marine de la flottille 12 F, embarqués sur le Charles de Gaulle. Aussi redoutables l'un que l'autre, les deux chasseurs se sont donc mesurés au dessus de la Méditerranée, dans un combat fictif dont le résultat n'a pas été communiqué. Après un premier vol d'essais du prototype en 1994, le premier Eurofighter opérationnel a été livré à l'Allemagne en 2003. Les quatre pays partenaires prévoient l'acquisition de quelques 600 avions. D'une longueur de 15.96 mètres pour une envergure de 10.95 mètres et une masse de 21 tonnes, l'Eurofighter dépasse Mach 2. Côté armement, ce chasseur polyvalent dispose d'un canon de 27 mm et de 13 points d'emport pouvant servir à l'embarquement de 6.5 tonnes de munitions, dont des missiles AMRAAM et ASRAAM. Après avoir rejoint le programme en 1983, la France s'en était finalement retiré trois ans plus tard pour développer son propre appareil, le Rafale de Dassault Aviation. En service depuis 2001 dans l'aéronavale, dans sa version intercepteur, et depuis 2006 dans l'armée de l'air dans sa version air sol, le Rafale aura une masse de 21 tonnes dans sa configuration F3. En plus de son canon de 30 mm , des missiles Mica EM et Magic 2 et des bombes GBU de 250 kilos, il pourra, à terme, embarquer des Mica IR, AASM, AS 30 laser, Scalp EG, ASMP-A et Exocet AM 39.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française